lundi 19 août 2013

L’ail pour prévenir le rhume

 
Selon une étude anglaise publiée en 2001, l'ail pourrait aider à prévenir le rhume. Des chercheurs ont suivi 146 adultes en bonne santé durant 12 semaines, de novembre à février. Tous les jours, des participants -choisis au hasard- ont reçu un complément d'ail, alors que d'autres ont reçu un placebo.
Résultat : moins de personnes du groupe ayant consommé de l'ail ont attrapé le rhume. Ils étaient 24 contre 65 du groupe des placebos. Par ailleurs, le groupe qui avait consommé de l'ail a été moins malade : 111 jours de maladie ont été enregistrés contre 366 jours pour l'autre groupe. Ceux qui avaient consommé les suppléments d'ail ont aussi eu plus de facilité à récupérer.
Une récente étude australienne soutient toutefois que si un lien a été scientifiquement établi entre l'ail et la prévention du rhume, des études supplémentaires sont nécessaires pour clairement affirmer que l'ail agit contre le rhume.
Les vertus de l'ail
C'est l'allicine que l'on retrouve dans l'ail qui serait responsable de ses vertus et qui aiderait à tuer les bactéries. Riche en éléments soufrés, iode, silice et ajoène, l'ail est reconnu comme étant un puissant antioxydant et un anticancérigène. L'ail diminuerait aussi l'hypertension, car l'allicine stimule la circulation sanguine. Et ce n'est pas tout. L'ail serait aussi un aphrodisiaque !
Pour éviter la mauvaise haleine, on peut prendre des comprimés de compléments alimentaires à base d'ail.