dimanche 11 août 2013

7 bonnes raisons de rouler à vélo

Demandez à un vrai adepte de vélo pourquoi il enfourche sa bicyclette beau temps mauvais temps. Sa réponse sera simple: «parce que ça me rend heureux». Au-delà du plaisir, sachez que plusieurs autres raisons peuvent être évoquées. En voici quelques-unes.
1. Pour brûler des calories!
En intégrant progressivement le vélo dans vos déplacements quotidiens, vous en viendrez à accroître la quantité de calories dépensées... sans même vous en rendre compte! Après seulement 3 à 4 minutes d'activité physique, votre corps commence déjà à puiser dans vos réserves de glucides. Il faut cependant compter une demi-heure avant que les lipides viennent en renfort pour vous procurer de l'énergie. Si vous visez la perte de poids, sachez qu'il faut que votre effort varie entre 40 et 50% de votre VO2 max, soit le volume maximum d'oxygène consommé lors d'un exercice.
2. Parce que c'est chic!
Pas besoin d'avoir l'air d'un sportif tout équipé pour faire du vélo en ville. C'est le message que lance Cycle Chic, un mouvement mondial né à Copenhague qui mêle urbanisme et mode... et dont le blogue vient d'être lancé à Montréal le 1er juin dernier. Un homme d'affaires stylé en veston-cravate à vélo? Une jolie dame tirée par quatre épingle sur un Bixi? Pourquoi pas! «Mais Cycle Chic est surtout une question de lifestyle», s'est confié le fondateur Mikael Colville-Andersen au journal Le Devoir. Une manière de façonner la ville pour qu'elle devienne un endroit plus agréable à vivre, où les gens retournent habiter la rue. La bicyclette est avant tout une façon de redéfinir la ville.» Fashionistas ou pas... à vos vélos!
3. Parce que la sécurité est rehaussée!
De 1987 à 2010, on note une diminution de 58 % du nombre de décès cyclistes, une diminution de 72 % des blessures graves et une diminution de 52 % des blessures légères», indique Vélo Québec dans son rapport État du vélo 2010. Bien que bien des améliorations restent à faire pour rendre les routes plus sécuritaires pour les cyclistes, voici qui est encourageant!
Effrayé de faire du vélo en ville? Sachez qu'en étant visible, en respectant le Code de la route et en indiquant vos intentions lors de vos déplacements à vélo, vous mettez toutes les chances de votre côté de vous déplacer sans accrocs. Pour en savoir plus sur la sécurité à vélo, Vélo-Québec y va de quelques conseils.
4. Vive les nouvelles installations pro-cyclistes!
Montréal compte dorénavant 530 kilomètres de pistes cyclables, rendant ainsi vos promenades plus sécuritaires et agréables. D'ici à 2012, on en comptera 70 de plus, faisant grimper le total à 600 km.
Des installations «sas-vélo» sont aussi à l'essai cet été. Elles ont pour but de rehausser la sécurité des cyclistes désirant tourner à gauche sur certaines voies de circulation, comme c'est le cas à l'intersection de la rue Milton et du boulevard University, à Montréal. Pour les reconnaître : surveillez les boîtes de couleur dessinées sur la chaussée, conçues pour délimiter l'espace sur la route entre le cycliste et l'automobiliste.
5. Pour éviter les bouchons de circulation!
À vélo, vous serez surpris de votre vitesse pour vous rendre du point A au point B et ce, même durant les heures de grand achalandage des pistes cyclables. Et surtout, vous pourrez dire adieu aux bouchons de circulation, tel que vous les connaissez en auto! Pas étonnant que le vélo soit un choix de plus en plus populaire pour se rendre au boulot, comme en fait foi le rapport de Vélo-Québec : « 37 % des cyclistes utilisent le vélo occasionnellement ou quotidiennement comme moyen de transport. En 2000, la proportion était de 20 %. » Et à bicyclette, vous arriverez plus détendu à destination, surtout que vous n'aurez pas eu à courir pour trouver un espace de stationnement!
6. Pour contribuer à une bonne qualité de l'air!
La pollution de l'air est généralement liée au chauffage au bois, à la pollution automobile et aux polluants industriels. En troquant la voiture pour le vélo, vous contribuez à limiter la pollution atmosphérique en ville.
Durant une alerte au smog, sachez que les transports actifs comme la marche et le vélo ne sont pas proscrits pour les personnes en bonne santé; seules les personnes souffrant de problèmes pulmonaires et cardiaques graves ainsi que les jeunes enfants souffrant d'asthme sont priés de ne pas faire d'exercice physique intense à l'extérieur. En utilisant votre vélo, vous faites une bonne action pour votre santé et celle des autres!
7. Parce que l'on est désormais mieux informé!
Le ministère des Transports du Québec vient de lancer le web 511, une carte virtuelle indiquant aux cyclistes quelles sont les routes du Québec les plus sécuritaires à emprunter.
À Montréal, vous pouvez également syntoniser le 101,5 FM pour écouter les bulletins de déplacements alternatifs (bus, train, métro, vélo, marche) entre 6h-9h et durant l'émission le 4à6 pour en savoir plus sur la météo, la qualité de l'air, l'état des services des transports publics ainsi que l'état des trottoirs et des pistes cyclables.