dimanche 11 août 2013

Femmes et ménopause : Le passage obligé

Toutes les femmes sont concernées par ce tournant majeur. La ménopause arrive généralement vers 50 ans, elle s’accompagne de symptômes parfois gênants. C’est la fin de la période de reproduction chez la lady, mais ce n’est pas pour autant la fin de sa vie de femme. Avec une hygiène de vie appropriée et un traitement adapté, on peut éviter tous les désagréments de cette période.
Il fait chaud ici !
A l’âge de la ménopause, beaucoup de troubles apparaissent. Fatigue, prise de poids, irritabilité… Le plus souvent c’est une bouffée de chaleur qui va envahir la lady sans crier gare. Elles sont présentes avant même l’arrêt des règles. Pourquoi ? Parce que les ovaires produisent de moins en moins d’hormones. Ce manque engendre de la chaleur dans le corps.
Soudain, la lady commence à avoir chaud. Cela commence dans le cou, le visage pour se généraliser sur tout le corps. Juste après, place aux sueurs froides. Il est vrai que ces épisodes de chaleur ne durent que quelques minutes, mais elles peuvent survenir une vingtaine de fois par jour. Cela peut être très handicapant dans la vie quotidienne. « J’ai arrêté d’enseigner à cause de ces bouffées » nous raconte Fatema. « J’avais du mal à me concentrer, j’appréhendais la prochaine bouffée » ajoute t elle.
La nuit aussi est sans répit. Beaucoup de femmes sont obligées de se lever pour changer de vêtements, ou carrément de draps parce qu’elles sont victimes de suées. En suivent insomnie, fatigue et parfois même dépression.
En moyenne ladies, ces bouffées de chaleur nous accompagnent cinq ans. Mais toutes les ladies sont différentes, même en ménopause. Ainsi, ce sera très intense chez certaines et facile à vivre pour d’autres. Cela durera longtemps chez l’une et l’autre ne le sentira même pas ! (La vie est injuste je vous dis). Cela dépend également du mode de vie et de l’alimentation. Il faut donc absolument éviter les situations stressantes, les changements brusques de températures et bien s’hydrater. Préférez aussi les vêtements en coton ou en fibres naturelles, elles absorbent mieux la transpiration. Et puis n’oubliez pas, seul un médecin peut vous conseiller pour le traitement substitutif.
Et le traitement ?
Depuis une dizaine d’année, on ne donne pas le même traitement à toutes les femmes. Ce n’est même plus systématique. Priorité à celles qui souffrent de symptômes gênants, comme cette bouffée de chaleur (encore !), de douleurs ou de sécheresse vaginale. Le traitement est maintenant limité dans le temps, la lady ne le prendra que cinq années, au maximum.
Pourquoi ? Parce que les substituts hormonaux présent des risques : maladies coronariennes, embolie pulmonaire…mais aussi cancer du sein ! Les spécialistes recommandent de nos jours de ne surtout pas prendre des hormones en comprimé dès le début de la ménopause. Il faut attendre entre cinq et dix ans, chaque lady étant, encore une fois, différente.
En général, on prescrit aussi un progestatif de synthèse, mais il n’est pas très efficace. Les ladies ménopausées ne jurent que par le soja et ses dérivés, des hormones féminines naturelles. Leur efficacité est moindre, et elles ne réduisent absolument pas les méfaits de cette période.
A côté du traitement hormonal, il ne faut pas vous laisser aller. Ce n’est pas la fin de votre vie de femme, même si cette période coïncide avec beaucoup de changements autour de vous : fin de carrière, départ des enfants…N’hésitez pas à en parler avec un spécialiste !
Et puis, n’oubliez pas le sport ! Non seulement c’est bon pour votre moral, mais il vous aidera à ne pas prendre de poids et des études prouvent qu’une activité physique régulière réduit de moitié les bouffées de chaleur !
Et puis, n’oubliez pas votre assiette ! Il faut manger équilibré. A ce moment votre système cardiovasculaire et vos os sont fragiles !
Enfin, il faut bien vous entourer ! Ne le prenez pas comme la fin, mais comme le début d’une nouvelle vie. C’est le moment de prendre du temps pour vous !