dimanche 2 juin 2013

Les globules rouges

      Les globules rouges (hématies) sont très petits et extrêmement nombreux : une goutte de sang en contient environ cinq cents millions. Ils sont fabriqués dans la moelle osseuse ; chez le jeune enfant, tous les os participent à cette activité tandis que chez l'adulte, seuls ceux du tronc interviennent.
      Le rythme de production des globules rouges est extrêmement élevé : plus de deux millions par seconde ! Ils ont une vie moyenne d'environ cent vingt jours, après quoi ils " meurent " et sont retirés de la circulation avec d'autre déchets. Les globules rouges adultes n'ont pas de noyau comme les autres cellules du corps. Cette absence les empêche de s'entretenir et de se régénérer : ils dégénèrent progressivement durant leur courte existence. Lorsque cette détérioration dépasse un certain degré, le globule mourant est éliminé de la circulation par les cellules " nettoyeuses " (phagocytes) de la rate ou d'autres organes. Il est décomposé et le fer contenu dans  l'hémoglobine ( matériau de base essentiel pour le corps) est soigneusement conservé pour être réincorporé dans l'hémoglobine d'une nouvelle génération de globules rouges.
      Le rôle principal des globules rouges est de transporter l'oxygène, des poumons aux divers tissus. Ils contiennent de l'hémoglobine, un pigment spécialisé dans cette tâche et pouvant se combiner librement avec de grandes quantités d'oxygène. Lors de cette opération, l'hémoglobine passe de la terne nuance violacée de l'oxyhémoglobine. A cette transformation est due la différence de couleur entre le sang sombre des veines, qui revient vers les poumons après avoir libéré son oxygène dans les tissus, et le sang artériel, rouge clair, qui quitte les poumons, chargé d'oxygène.