mercredi 29 mai 2013

Premiers soins,que faire ?

      1. En cas de maladie chronique diagnostiquée depuis longtemps : téléphoner au médecin pour qu'il vienne visiter le patient quand il sera appelé dans le quartier.
      2. S'il s'agit d'une indisposition à caractère non urgent (une journée ou un peu plus, sans que l'état du malade empire de façon critique) : téléphoner avant 10 h et demander au médecin de passer dans la journée.
      3. Si le patient souffre beaucoup ou présente une forte fièvre, demander au médecin de passer le plus rapidement possible.
      4. Si le patient est en proie à de violentes douleurs, s'il a perdu connaissance, s'il est atteint de convulsions, ou si vous redoutez un infarctus, le médecin doit venir immédiatement. Mieux vaut appeler le médecin traitant du patient (et non le vôtre). Dans le cas de certains troubles cardiaques, il est préférable que le patient reçoive des soins médicaux d'urgence avant d'être transféré à l'hôpital. Le médecin vous conseillera. S'il n'y a pas moyen de joindre un médecin, composer 15 au Maroc et 999 en France pour appeler une ambulance.
      5. En cas de blessures graves, de fracture, d'hémorragie ou d'étouffement : même chose composer les numéros pour appeler l'ambulance.
      En cas d'urgence : ne pas se précipiter pour chercher de l'aide. Rester auprès du patient a) pour qu'il ne se sente pas abandonné ; b) pour veiller à sa sécurité ; c) pour vous faire une idée précise de la situation à laquelle vous êtes confronté. Désigner une personne de confiance pour servir d'intermédiaire et rédiger un message qui doit comporter :
1) l'adresse : en précisant, si besoin est, des indications utiles comme, par exemple, la couleur de la porte, l'emplacement de la maison, etc. ;
2) le nom en toutes lettres, l'âge (s'il s'agit d'un enfant très petit ou d'une personne âgée) et, le cas échéant , le nombre de blessés ;
3) l'état du malade : (par exemple, douleurs abdominales, vomissements de liquide noirâtre, fracture de la jambe, convulsions, électrocution). En cas d'empoisonnement, indiquer le produit toxique ;
4) le degré d'urgence.
       Si l'adresse n'est facile à trouver, poster quelqu'un dehors pour montrer le chemin ou faire un avis dans les sites sociaux comme Facebook ou twitter. Généralement il est malaisé de repérer le numéro de la rue, la nuit. Laisser la porte donnant sur la rue grande ouverte, et ne pas fermer les volets. Laisser toutes les lumières allumées dans la maison, pour qu'elle soient visibles de l'extérieur.
      Police-secours : en cas d'accident grave dans un lieu public (rue, cinéma, etc.), avertir la police, après avoir appelé un médecin. Si l'accident a lieu chez des particulières, ou en cas de maladie ou de blessure à domicile, il n'est normalement pas d'usage de faire appel à Police-Secours.
Néanmoins, si vous  n'arrivez pas à joindre un médecin ou, s'il s'agit d'un accouchement, une sage-femme, Police-secours peur vous prêter assistance.